...des livres sur notre véritable nature...
 
D’où venons-nous ? Qui sommes-nous ? Où allons-nous ?
De la préhistoire et ses croyances magiques ou initiatiques aux observations scientifiques du XXIe siècle dans les accélérateurs de particules, l’homme, à la recherche de lui-même, pense trouver au cœur de la matière la réponse à ces questions qui l’obsèdent. 
Hier, la religion, l’occultisme, l’alchimie et les pratiques surnaturelles, aujourd’hui, la pensée rationnelle et la physique quantique tentent de lever le voile sur l’ultime secret de la matière. La réalité ne serait pas ce que l’on voit, mais plutôt ce que l’on croit !
Déjà en 1944, les affirmations du célèbre physicien Max Planck, lors d’une conférence donnée à Florence en Italie, soulevaient le voile :
"La nature de la matière" 
 « Pour moi qui ai consacré toute ma vie à la science la plus rigoureuse, voilà tout ce que je puis vous dire des résultats de mes recherches : il n'existe pas, à proprement parler, de matière ! Elle tire son origine et n'existe qu'en vertu d'une force qui fait vibrer les particules de l'atome et tient ce minuscule système solaire en un seul morceau. Nous devons supposer, derrière cette force, l'existence d'un Esprit conscient et intelligent.
Cet Esprit est la matrice de toute matière2. 
Max Planck »
Alors si cet esprit existe, qui est-il réellement ?
S’agit-il de ce dieu que les religions tiennent comme le créateur de l’univers ?
Ou bien de tout autre chose ?
Les dernières découvertes de la physique quantique apportent le début d’une réponse. La matière, pour peu qu’on l’examine à l’échelle microcosmique, n’a plus de réalité objective… là où l’on croit voir un phénomène concret, effectif, résistant, dur et persistant, il n’y a dans les faits, qu’un champ énergétique dépourvu de temps et d’espace, quelque chose sans localisation précise ni limites définies. Plus stupéfiant, ce champ, cette matrice, ce tout et à la fois ce rien, pour peu qu’il soit soumis à un protocole d’observation scientifique, devient matériel, localisable, mesurable et fini – dès que cette observation cesse, il retourne à sa nature originelle, insaisissable, sans limites, informel, indéterminé…
Dès lors, qu’est-ce qui est à l’œuvre… ici ?
…sinon la conscience, celle de l’observateur !
Ainsi, la présence d’une conscience, "la Conscience" donne une forme précise et particulière à ce champ préalablement informel. Autrement dit, la conscience que nous sommes crée une réalité matérielle, celle que nous observons précisément à l’instant où nous avons conscience de l’observer.
C’est sur ce constat déroutant que bute la science.
Dans l’incapacité de l’intégrer, les hommes préfèrent se déchirer au nom de croyances et de principes divins jamais démontrés… pouvoir, argent, asservissement et peur de l’autre mènent le monde… Et par la magie de cette puissance qu’il ne perçoit plus, l’être humain s’enlise dans la réalité objective… le piège de la matière et du temps se referme sur son créateur. Réduit à un simple mortel, égaré dans ses propres chimères, l’homme entreprendra un long chemin, une quête laborieuse pour tenter de réintégrer sa véritable nature – état merveilleux, qui pourtant, n’a jamais cessé d’exister juste à portée de sa main sous la carapace qu’il s’est lui-même construite  – l’être dans toute sa splendeur, cette présence faite de pure lumière !
Pourquoi de lumière ?
Non, il n’est ici aucune allégorie ou quelconque symbole ésotérique.
La frontière entre l’univers physique et le champ dépend simplement d’une différence de vitesse des particules. Du côté matériel, la vitesse inférieure aux particules lumineuses et de l’autre, supérieure à celles-ci, illustrent le rêve inconsciemment caressé par l’homme : franchir "le mur de la Lumière"
Au-delà de ce mur – par ce tunnel  menant à cette paix indicible que la plupart des religions ont pressenti sans jamais en comprendre le véritable sens – l’âme rejoint sa véritable nature. Décrit par des personnes de plus en plus nombreuses, ayant expérimenté une NDE ou EMI, expérience hors du corps ou expérience de mort imminente, ce monde de lumière communique en permanence avec notre monde ordinaire par le langage des intuitions, synchronicités, prémonitions, autant de phénomènes qui jusqu’à aujourd’hui, restaient apparentés à l’imaginaire…
 
...entre physique quantique et théories métaphysiques, 2 romans d'aventures stupéfiantes et inattendues...
 
"L'implant", 450 pages de suspens...  
 
"Collisions à l'Infini" 540 pages qui vous tiendrons en haleine...