suivons notre intuition

Comprendre l’intuition.
 
Beaucoup d’entre nous aiment suivre leur intuition et souvent, se félicitent de l’avoir fait. Pourtant, il nous est déjà arrivé de rencontrer des personnes qui ont une expérience différente de l’intuition.
Nous pouvons distinguer 5 principales attitudes concernant l’intuition :
1 Ceux qui suivent leur intuition avec bonheur.
2 Ceux qui ont des intuitions mais ne les suivent pas.
3 Ceux qui suivent leur intuition avec malheur.
4 Ceux qui n’ont aucune intuition.
5 Ceux qui, selon le moment, expérimentent l’une des 4 attitudes ci-dessus.
Pour comprendre ce qu’est réellement l’intuition et pourquoi nous sommes inégaux devant l’intuition, il est nécessaire d’avoir une vue d’ensemble sur notre véritable nature.
Alors, qui sommes-nous en réalité ?
Personnellement, je répondrais : un être de conscience.
Ce qui, suppose que nous sommes déjà identifiés à un être.
Basiquement, nous sommes la conscience consciente d’elle-même, mais pour jouer au jeu de la vie, nous devons être plusieurs. Aussi, la conscience consciente d’elle-même se subdivise-t-elle en plusieurs êtres.
Et bien sûr, cette subdivision entraine une diminution du niveau de conscience : (pour être plusieurs, il faut que nous puissions distinguer des différences et une séparation entre chacun de ces êtres). Nous ne pouvons donc plus rester totalement conscients sinon nous réintégrerions l’être unique omnipotent et le jeu ne serait plus possible.
Les différences entre ces êtres touchent généralement à la mission qu’ils se sont donnée et à l’identité qu’ils assument pour remplir leur mission et jouer au jeu de la vie, incarnée ou spirituelle.
Du fait de la séparation entre les êtres, la connaissance détaillée du jeu est partielle : (Quand nous jouons aux cartes, il est nécessaire d’ignorer celles que nos adversaires ont en main).
Si nous sommes d’accord avec cette façon de voir les choses ou si cela nous parait plausible, nous pouvons alors examiner ce qu’est l’intuition.
L’intuition est un niveau de conscience abaissé afin de jouer au jeu de la vie.
C’est un mode de fonctionnement de la conscience "en aveugle". C'est-à-dire que l’être a gardé des points d’orientation qui lui permettent de se guider dans la mission qu’il entreprend tout en ayant oublié volontairement certains autres points, (cela  pourrait aller jusqu’à créer du hasard). Ceci explique le succès de certains jeux collectifs tels que : jeu de piste ou colin-maillard.
Donc, l’intuition est un niveau de conscience gagnant puisqu’elle  donne des pistes pour réussir sa mission tout en gardant un niveau de difficultés émoustillant.
Un bel équilibre !
Mais certains êtres, après quelques "milliards d’éternités" à jouer à l’intuition, se sont ennuyés et ont souhaité compliquer le jeu. Ils ont décidé d’avoir moins d’intuitions et même plus du tout. Histoire de voir s’ils pouvaient quand même remplir leur mission.
Bref, des sortes de kamikazes du jeu de la vie!
Il semblerait que sur cette planète, beaucoup d’entre nous ont été attirés par l’esprit kamikaze. Mais aujourd’hui, il semble également que certains, de plus en plus nombreux, souhaitent retrouver l’intuition.
C’est une variante du jeu encore plus stimulante !
Après être descendu dans les profondeurs de l’inconscience et accumulé tous ces traumatismes, (guerres, endoctrinements, blessures de l’âme en tous genres), le défi consiste à s’en relever victorieusement.
Nous ne sommes pas exactement tous au même stade d’avancement dans cette nouvelle entreprise, ce qui explique les 5 attitudes citées en début d’article. Le point 3 : ceux qui suivent leur intuition avec malheur, sont des êtres qui se créent de fausses intuitions pour brouiller les pistes.
Mais si l’on réalise ce qu’est notre vraie nature : c'est-à-dire un être conscient d’être conscient, fondamentalement, nous sommes tous égaux.
Et surtout, nous pouvons à tout moment choisir le niveau d’intuition que nous souhaitons pour jouer au" jeu des missions" selon le gradient de difficultés que nous aimons. Par exemple, certains Êtres réalisés qui ont choisi de revenir dans ces basses sphères après s’être donnée comme mission de nous aider.
Certains d’entre nous, qui après une souffrance insupportable, ont une expérience d’éveil transcendante. Ils touchent le fond, donnent un coup de pied et remontent dans les hauts niveaux de conscience.
Tout cela dépend également du contenu de notre inconscient. La méditation permet d’entrer en contact avec ce contenu et de retrouver plus de points d’orientation. 
L’inconscient contient l’ensemble des points d’orientation que nous avons décidé d’oublier. L’intuition est ce que nous avons décidé de garder pour revenir à la surface de la conscience.
Le conte du petit Poucet est une allégorie qui se rapporte à cela. Les cailloux qu’il a semés lui permettent de retrouver son chemin.
Êtes-vous d’accord avec cela ?